US-English version
ACCIDENTOLOGIE

Analyse et Reconstruction
des Accidents de la Route
SECURITE ROUTIERE

Conseil, Expertise, Prévention
Actions de sensibilisation

Deutsche version

Définition & démarche
Infrastructure
Véhicule
Conducteur
Mécanisme lésionnel
Reconstruction
 
Notre action...
La loi Badinter
Déontologie & Ethique
 
Actions de sensibilisation
Plan de prévention
Projet CEDRE (sièges auto)
International
 
Expérience professionnelle

View Christophe LEDON's profile on LinkedIn Viadeo Facebook  
 
Nos coordonnées...
 
Association ATRT
www.lerepairedesmotards.com
Annuaire du Motard
Juridique Autres liens

AIDE AUX VICTIMES

Vous ou l'un de vos proches avez été victimes d'un accident de la route, et vous êtes un peu perdu dans toutes les démarches.
Le site de la sécurité routière répondra à la plupart de vos questions sur l'indemnisation, la réparation ou l'accompagnement : Le droit des victimes

Les associations d'aide aux victimes telles que l'association Tonyman la Route Tue peuvent également vous aider.

Si vous contestez la version décrite dans la procédure de gendarmerie ou de police, ou si celle-ci ne vous satisfait pas ou vous paraît incomplète, vous pouvez vous faire assister d'un "conseil technique" et demander une expertise privée (avant, pendant ou après un procès). L'assistance d'un avocat spécialisé dans les acicdents de la route est aussi vivement conseillée. Dès lors qu'elle est versée aux débats et communiquée à toutes les parties, l'expertise privée, même si elle n'a pas un caractère décisif, doit être prise en considération par le Juge. Notez que le "conseil technique" ne pourra pas être désigné ultérieurement comme "expert judiciaire" dans la même affaire (voir le chapitre "déontologie").

Pour l'analyse et la reconstruction de votre accident, il est nécessaire de disposer d'un minimum d'éléments. Certains dossiers ne peuvent aboutir parce que des données sont manquantes, notamment pour évaluer les vitesses d'impact.

Les conseils qui suivent vous aideront à préparer l'analyse éventuelle de votre accident. Appliquez ces conseils le plus tôt possible même si vous ne pensez pas dans l'immédiat avoir besoin d'une accidentologue. Cela ne vous engage à rien et pourra éventuellement vous aider à répondre à vos interrogations, ou en cas de litige, même quelques mois ou quelques années plus tard. Néanmoins, n'attendez pas, l'intervention rapide d'un accidentologue après les faits vous apportera une meilleure précision et une meilleure fiabilité des données recueillies.
  • Prenez des photos de tous les véhicules impliqués (ayant subi un choc, ou ayant eu un rôle dans l'accident). Dans la mesure du possible, conservez le véhicule ou demander sa mise sous scellé.
Prises de vue pour chaque véhicule

  • Demandez une copie de la procédure à votre assureur et vérifier si elle comprend un plan détaillé, à l'échelle. Essayez de le compléter si possible.
  • Prenez des photos d'approche des lieux dans le sens des véhicules en veillant à votre sécurité et celle des autres.
  • Photographiez le point de choc, les traces...
  • Conservez vos certificats médicaux.



  • Christophe LEDON - juillet 2006 © Tous droits réservés | Plan du site | Mentions légales | Contact | Mise à jour : septembre 2015